L’ONU mène une campagne mondiale contre le gaspillage de nourriture

On constate que si plein de gens sont affamés et ne trouvent presque rien à manger. Notamment dans les pays en voie de développement où le mal nutrition et la sous-alimentation règnent. Certaines personnes gaspillent trop leur nourriture. Elles achètent beaucoup, elles préparent, elles mangent, mais il y toujours des restes de repas. Parfois, elles ne consomment même pas ce qu’elles achètent, mais les laissent tout simplement dans le frigo. A la fin on les oublis et les aliments deviennent pourris et ne peuvent plus être consommés. D’où l’obligation de les jeter dans la poubelle. Depuis Mercredi 23 janvier 2013, le PNUE ou le programme des Nations Unies pour l’environnement a lancé une campagne mondiale de sensibilisation.

Les pays les plus visés par la campagne.

C’est surtout en Europe et en Amérique du Nord que la sensibilisation serait intense. Les sensibilisateurs vont faire en sorte que les gens puissent prendre conscience des inconvénients de ce gaspillage et ils vont leur proposer des solutions pour cela. De même, l’initiative peut aussi aboutir à une aide pour lutter contre la famine et la mal nutrition dans les familles voire les pays défavorisés. En effet, des enquêtes montrent que 1, 3 milliards de tonnes de nourritures sont perdues chaque année dans le monde. Ce qui coûte environ mille milliards de dollars par an. Les pays développés et industrialisés tiennent le record en gaspillant environ 300 millions de tonnes d’aliments qui sont encore consommables.

Un banquet de repas gratuit devant l’Hôtel de Ville de PARIS.

En relation avec cette compagne de sensibilisation, le jeune anglais Stristram Struart, un samedi 13 octobre 2012 a sollicité aux producteurs et gérants des supermarchés de préparer un grand repas à partir des aliments non vendus et les partager aux gens qui passent. C’était une idée géniale. Les Parisiens sont venus nombreux à ce festin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *