Les trois plus grands rôles de Michel Galabru au cinéma

Michel Galabru est un célèbre acteur français né au Maroc à Safi en 1922 et décédé à Paris en janvier 2016 à l’âge de 93 ans. Il a reçu la plus belle des distinctions pour son unique nomination pour le César du meilleur acteur en 1977 pour son rôle de Joseph Bouvier dans le film le Juge et l’Assassin. Mais également un Molière en 2008 pour son rôle sur les planches Les Chaussettes-Opus 124. Pourtant Michel Galabru est surtout connu pour ces rôles dans plusieurs comédies françaises populaires du grand et du petit écran.

L’adjudant Jérôme Gerber

Dans la saga des six films Des Gendarmes, Michel Galabru aborde le personnage de sa carrière cinématographique qui restera à tous jamais graver dans nos têtes des années 1960 à 1980. Accompagné d’acteurs exceptionnels tels que Louis de Funès, Michel Modo et Jean Lefebvre, ce rôle lui apporte 20 ans de gloire à travers des opus magnifiques tels que le Gendarme de Saint Tropez, le Gendarme et les extra-terrestres, le Gendarme en balade, le Gendarme à New York et le Gendarme se marie. L’adjudant Gerber (Michel Galabru) est le supérieur de la brigade de Saint-Tropez qui supporte toute au long de la saga les frasques de ces hommes entrainés par un simple maréchal des logis nommé Cruchot (Louis de Funès.

Simon Charrier, le député

Michel Galabru joue le rôle d’un député en mauvaise posture dû à un scandale qui éclate son parti, mais surtout le père d’Andréa qui doit épouser le fils de Renato Baldi (Pierre Mondy) homosexuel amoureux d’Albin Mougeotte (Michel Serrault). La cage aux folles est un film rocambolesque qui accentue l’image humoristique de Michel Galabru depuis Les Gendarmes.

Le commissaire de police

Dans les sous-doués Michel Galabru est un commissaire de police chargé de surveiller des futurs bacheliers qui ont une seule envie, qui est de ne rien faire et de s’amuser. Ce rôle permet à Michel Galabru de perpétuer dans la comédie française, dans un jeu d’acteur qu’il interprète avec précision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *