Les eaux de Cologne font leur grand retour !

L’eau de Cologne se distingue d’une eau de toilette et d’une eau de parfum par sa quantité de substances aromatiques plus limitée que celle des deux autres. Elle est donc plus fraîche et plus légère, toute en cultivant la concision et en étant nuancée. On la caractérise souvent d' »hespéridée » du fait des notes d’agrumes facilement reconnaissables, qui en font un classique léger et agréable, frais tout en restant sensuel.

Le retour des eaux de Cologne

Les eaux de Cologne ont près de 300 ans. A l’origine élaborées pour leurs propriétés médicinales, vendues par les apothicaires puis reléguées au rayon hygiène des supermarchés, les plus grands noms de la parfumerie de luxe les remettent au goût du jour. Il est même de coutume dans la parfumerie qu’un nez ou une marque doive faire ses armes en concevant une eau de cologne pour arriver sur le marché. Dans tous les cas, les eaux de cologne qui veulent être perçues comme telles sont à acheter dans un flacon caractéristique. Celui-ci n’a pas changé depuis la conception de l’Eau de Cologne : il s’agit d’une bouteille qui comporte des épaules arrondies, fermée par un bouchon rond. Le flacon en lui-même est décoré d’abeilles en relief.

Comment porter l’eau de Cologne ?

Grâce à sa senteur légère, l’eau de cologne peut être utilisée plus souvent qu’une eau de toilette ou de parfum. On peut en vaporiser plusieurs fois par jour, en petites quantités et pas seulement sur la peau : il est tout à fait agréable d’en mettre quelques gouttes sur ses poignets, ou bien sur son oreiller ou un mouchoir, voire même dans son bain pour un moment détente. Certaines personnes s’en servent également comme d’un déodorant ; les nouvelles fragrances sont cependant de trop grande qualité pour en faire cet usage.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *