Les 5 piliers pour bien parler

Savoir bien parler, et maîtriser l’art de la conversation est un élément déterminant dans nos vies, aussi bien sur le plan personnel, qu’amoureux, ou sur le plan professionnel.

Nos relations sociales sont les clés d’une vie épanouie, et sans la capacité de savoir bien s’exprimer, on part avec un handicap certain pour communiquer ses idées et nouer des liens avec les autres.

  1. Acquérir une bonne élocution

Certaines personnes souffrent de troubles du langage, ou on une mauvaise élocution : on bafouille, on mâche ses mots, on bégaie… bref, on a pas une façon de parler très claire, et ça complique les choses lorsqu’on veut s’exprimer , convaincre et plaire… au point que cela peut être perçu comme un réel handicap social.

Pour ceux qui souffrent de troubles lourds du langage, aucun de mes conseils ne pourraient réellement vous aider : il vous faut faire appel à un professionnel, qui vous aidera à surmonter vos difficultés grâce à des techniques et des exercices.

Surtout, ne restez pas seul dans votre coin à souffrir et faites vous aider, les progrès que vous pourrez faire vous apporteront énormément de satisfaction .

Le résultat de ses spécialistes, aujourd’hui sont tout à fait spectaculaires.

Et pour tout les autres, bonnes nouvelles, j ai quelques techniques qui sont ,elles , tout a fait applicable dès la lecture de cet article.

  1. Déjà, se rendre compte !

Il faut vous enregistrer en train de parler, pour pouvoir vous réécouter et mieux prendre conscience de ce que vous pourriez améliorer dans votre façon de parler. Il est parfois difficile de se rendre compte de ses tics et « défauts » de langage. Au pire, demandez à quelqu’un de votre entourage de vous donner (gentiment !) son avis.

  • Enregistrez des émissions de radio ou de télévision, et entraînez vous à répéter ce que disent les animateurs, en essayant de les imiter le plus fidèlement possible : même tonalité, même rythme. Vous pouvez aussi le faire avec vos séries préférées, le but, c’est juste d’habituer votre cerveau et votre langue à fonctionner efficacement. Bien parler, c’est comme un muscle que vous devez entraîner, alors faites votre gymnastique

 

  • Pratiquez les petits exercices de prononciation qu’utilisent les comédiens. On en trouve partout sur Internet, donc je ne les reprend pas ici, mais ne les négligez pas : ils peuvent vous aider à mieux parler. Ou carrément, inscrivez-vous à des cours de théâtre ou d’improvisation, vous en tirerez énormément de bénéfices, et pas que sur votre diction.
  1. Savoir écouter l’autre, être concentré pour répondre de manière pertinente

Plein de gens ne savent pas écouter. Ils veulent juste dire ce qu’ils pensent. Mais du coup, une fois sur deux, ils ne peuvent donc pas analyser correctement le sujet qui est abordé et provoque donc une conversation totalement stérile, vouée très certainement à de l’énervement réciproque.

  • Quand vous parlez avec quelqu’un, prenez le temps de bien l’écouter pour essayer de comprendre où il ou elle veut en venir.
  • Êtes-vous d’accord avec son point de vue ? Si non, prenez le temps de construire votre réponse.
  1. Savoir écouter et organiser ses idées, pour les présenter de manière logique et en allant droit à l’essentiel

  • Prenez le temps de réfléchir pour trouver la bonne façon de présenter votre idée (et aussi, pour être sûr que ce que vous voulez dire reflète bien votre opinion)
  • Partez d’abord du général («Je pense que…»), puis entrez dans les détails («d’abord parce

que… et ensuite, parce que…») se referer si conflit à la méthose DESC adresse du lien

  • Sachez faire des pauses et marquer les idées importantes par le ton et le rythme de votre voix

  1. Les présenter de manière à ce que votre interlocuteur puisse les comprendre.

Utilisez le langage qui peut être le mieux perçu par votre interlocuteur.

Du coup, il vous faut:

  • un minimum d’intelligence sociale pour comprendre le sens que prend la discussion en cours, ce que vous pouvez vous permettre de dire et ce qu’il vaut mieux éviter de dire
  • mais surtout, suffisamment de culture générale et d’éveil intellectuel pour que ce que vous disiez soit jugé intelligent et pertinent par les autres.

L’arme absolue, être intéressant!

Être intéressant, c’est dire des choses intelligentes, de manière surprenante (ou inattendue), qui élargit le débat et aide la discussion à prendre de la hauteur, ou à s’orienter différemment.

Pour résumer, être intéressant, c’est à la fois

  • ce que vous dites et comment vous le dites

Ce que vous dites

  • En leur apprenant des choses qu’ils ne savaient pas
  • En étant pertinent dans vos remarques, de manière à élever le débat et à le rendre plus intelligent

Comment vous le dites

La manière dont vous présentez les choses peut aussi contribuer à vous rendre intéressant aux yeux des autres.

Au lieu de dire bêtement ce que vous avez à dire, vous pouvez par exemple raconter une anecdote qui illustre votre propos ou donner des citations, des statistiques,…(les gens adorent ça et c’est bon pour votre image car vous êtes appuyer par d’autres penseurs).

Mais être intéressant, ça passe aussi par le fait de rebondir de manière surprenante et intéressante, de savoir jongler avec l’impertinence, la répartie et l’humour.

Ceci est un article invité rédigé par Bruno du blog commvous.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *