Comment soigner une hypermétropie ?

Un bref sur l’hypermétropie

Même dès la naissance, on peut rencontrer plusieurs individus atteint d’hypermétropie mais cela n’est nul grave car la maladie diminue généralement son ampleur jusqu’à l’âge de sept ans. Néanmoins, on peut trouver sur le marché plusieurs manières de soigner cette maladie. La correction de l’hypermétropie est dans la plupart des cas inutile à soigner chez le sujet jeune quand on ne trouve pas encore de symptôme très marquant. Il faut néanmoins envisager de le soigner quand il aura atteint la quarantaine où il deviendra presbyte. Malheureusement on peut trouver de jeune sujet dont le cas est plus grave et une correction est plus que nécessaire. Il est important d’intervenir pour que le sujet en question puisse tolérer ses lunettes et par ma suite augmenter petit à petit les verres jusqu’à ce qu’il puisse supporter la dernière correction. Ainsi, au fil du temps, on pourra voire une nette amélioration de la vue du sujet c’est-à-dire une diminution régulière de la maladie.

Les corrections pouvant diminuer l’hypermétropie

En premier lieu, on peut corriger l’hypermétropie avec des lunettes dont les verres convexes peuvent repositionner l’image de la rétine du patient. Lorsque le patient atteindra l’âge de la quarantaine, il sera nécessaire pour lui de porter des lunettes progressifs pour pouvoir améliorer à la fois sa vision de loin et sa vision de près. Il faut savoir qu’à un certain degré un œil derrière des lunettes corrigeant l’hypermétropie apparait plus gros et plus petit derrière des lunettes corrigeant la myopie.
Il est également envisageable de corriger l’hypermétropie avec des lentilles de contact. Sur le site http://www.eyelux.fr/, il est envisageable d’en faire la commande. Plusieurs produits y sont mis à disposition pour ce genre de maladie. Le patient n’aura qu’à fournir une ordonnance de son ophtalmologue pour s’en procurer.

L’hypermétropie peut éventuellement se soigner par intervention chirurgicale. Ce procédé consistera à faire bomber la cornée à l’aide d’un laser excimer, pour un patient à hypermétropie assez faible, mais dans le cas plus grave, il faudrait envisager un implant dans l’œil o dans la cornée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *