Albi, une ville épiscopale où il fait bon vivre

Albi petite commune du sud-ouest de la France est le chef-lieu de Tarn situé en région Midi-Pyrénées mais elle est également le siège de l’archevêché. Elle a été reconnue par l’UNESCO en 2010.

Albi, un haut lieu historique

Albi a vu à travers les siècles nombre de peuples s’installer en ce lieu. Gaulois connus sous le nom de Ruthènes puis les Romains vers -120. Grâce au port d’Albi le commerce est prospère est des céramiques, bijoux peuvent ainsi être importés et facilite aussi le transport des voyageurs.

Albi devient un siège épiscopal au Moyen Age et une communauté très indépendante. S’ensuit l’arrivée des Cathares, la Renaissance et les guerres.

De ce contexte historique Albi en a gardé 4 quartiers d’origine médiévale : le Castelviel qui est le berceau de la ville, le Castelnau quartier aux rues étroites et aux maisons à colombages, le bourg Saint-Salvi avec sa collégiale et son cloître et enfin les Combes et berges du Tarn et son vieux pont bâti vers 1040.

La cathédrale Sainte-Cécile

Le monument emblématique d’Albi est sans aucun doute la cathédrale Sainte-Cécile. Édifiée en 1282 elle culmine à 78 mètres de haut. Construit dans un style gothique méridional c’est la seule cathédrale d’Europe dont les murs et les voûtes sont entièrement peints.

On y retrouve donc la plus ancienne scène peinte représentant le jugement dernier, le Jubé une véritable dentelle de pierre blanche, une voûte de style Renaissance italienne et un buffet d’orgue conçu par Christophe Moucherel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *